Ouarzazate

Construite en 1928 , cette ville de garnison devenue capitale administrative de la région du Draa , n’offre guère d’intérêt . Traversée par une large avenue centrale bordée de magasins aux façades peintes de couleur rose , elle constitue principalement une étape à la croisée des vallées du Draa et du Dadès et un point de départ pour les excursions vers Zagora et Tinghir .A 1.5 km du centre ,

 Ouarzazate est aussi le point d’arrivée des cultures et l’artisanat. Dans son Souk hebdomadaire, le dimanche, se trouvent à profusion henné, roses, cumin, armoise distillée, à côté de poterie berbère, d’objets en pierre taillée , de couvertures et des réputés tapis de Taznart, bleus ou jaune d’or, aux dessins géométriques. Etape idéale, Ouarzazate accorde une merveilleuse détente dans ses hôtels, tous splendides. Généreuse, hospitalière, dépaysante, elle prépare en douceur aux extrêmes sensations du désert Jaillissant du Haut-Atlas, l’oued Drâa creuse laborieusement son lit jusqu’à Agdez. Mais là, quelle revanche ! il donne vie à un spectaculaire liseré d’oasis de 200 km.